Accueil   >  Actualités   >  Actualités RENATER   >  Les listes grimpent en flèche - Succès du service Universaliste
Mercredi 13 Déc. 2017 - 11:56

Les listes grimpent en flèche - Succès du service Universaliste

1er juin 2016
 

Jusqu’ici, nous nous contentions du nombre d’utilisateurs. 175 000. C’est le nombre d’adresses électroniques, non seulement françaises mais également d’un peu partout en Europe, qui sont abonnées à au moins un groupe sur le service de travail collaboratif de RENATER, Universalistes. L’un dans l’autre, nous considérions que c’était en soi une preuve suffisante de l’intérêt du service.

Cela dit, une donnée nouvelle est apparue depuis début 2015 : le nombre de groupes créés par mois. En effet, si depuis l’an 2000 on observait une moyenne de 4 à 5 nouveaux groupes chaque mois, ce nombre a quintuplé depuis début 2015, passant à 20/25 groupes nouveaux ; et ce, depuis janvier 2015.

Il est probable que cela soit dû aux efforts portés sur l’ergonomie du service par les équipes de RENATER. Un outil plus ergonomique donne bien entendu plus envie et est surtout plus facile à appréhender et à manipuler.

Il est sans doute possible d’y voir un autre signe. En effet, à l’heure où ces lignes sont écrites, le service héberge 982 groupes. Disons 1000 pour simplifier.

1000 groupes, ce sont 1000 communautés de chercheurs et/ou d’enseignants, comptant de 10 à 5 000 participants, dans tous les domaines de la connaissance. 1000 organisations virtuelles qui ont choisi les outils RENATER pour former des groupes de travail et de réflexion dépassant les limites de l’éloignement géographique.
Au-delà de l’indicateur de confiance que ce nombre représente pour RENATER, il est également un signe net de la volonté de la communauté enseignement supérieur / recherche française de collaborer toujours plus, non seulement en son sein mais également au-delà des frontières, avec ses nombreux partenaires internationaux.