BELLA: Le câble EllaLink obtient le feu vert | RENATER Skip to main content

BELLA: Le câble EllaLink obtient le feu vert

Ella Link mapDébut de la construction du câble sous marin EllaLink sur lequel repose le réseau BELLA reliant la communauté recherche et d'éducation d'Amérique Latine à l'Europe.

BELLA (Building the Europe Link with Latin America) est mis en œuvre par un consortium composé des réseaux de recherche et d'éducation d'Europe GÉANT et d'Amérique latine RedCLARA et par des réseaux nationaux de recherche et d'éducation (NREN) tel que RENATER pour la France mais aussi ceux du Brésil, du Chili, de la Colombie, de l'Équateur, de l'Allemagne, de l'Italie, du Portugal et de l' Espagne.

BELLA déploie un IRU sur lequel il fournira 100 Gbit/s, à travers un câble sous marin (EllaLink), réservée aux besoins transatlantiques en matière de science ouverte et partage de données entre les communautés enseignement recherche en Europe et en Amérique latine, dans des domaines tels que l’astronomie, la physique des particules et le observation de la terre, ex : Copernicus (programme européen d’observation de la Terre de l’Union - https://www.copernicus.eu/en).

 

Ella link mapLe câble EllaLink reliera directement le Brésil à l'Europe en reliant les hubs de son réseau situés à São Paulo et Fortaleza à Lisbonne, Madrid et Marseille, avec un lien partant de la Guyane française à Fortaleza.

Avec un financement de l'Union européenne (UE) et de la communauté NREN d'Amérique latine, BELLA représente un élément financier clé dans la construction du câble EllaLink, qui devrait être opérationnel vers la fin de 2020.

 

 

 

 

 

Documents associés
Fichier attaché Taille
EllaLink Contract-in-Force.pdf 100.81 Ko