RENATER a déployé une connectivité de 200 Gbit/s pour le site TGCC du CEA à Bruyères-le-Châtel, où sera installé le deuxième supercalculateur Exascale de l’entreprise commune européenne EuroHPC   porté par le  consortium franco-néerlandais Jules Verne.

 

Afin de raccorder le futur supercalculateur Exascale situé au TGCC (Très Grand Centre de Calcul) du CEA, RENATER a mis en service deux premiers accès à 100 Gbit/s vers son infrastructure et le réseau paneuropéen GÉANT. Ces deux accès et leur prolongement vers GÉANT, totalement résilients et à très haut débit, permettront de garantir la totale disponibilité de cet équipement de calcul intensif hors normes. La connectivité sécurisée et performante a été rendue possible grâce aux technologies de multiplexage optique DWDM déployées et opérées par les équipes RENATER. DWDM permet en outre d’augmenter progressivement les débits jusqu’au delà de 2 x 1 Tbit/s si nécessaire (1 Tbit/s = 1000 Gbit/s).

Le projet porté par le consortium franco-néerlandais Jules Verne permettra ainsi aux utilisateurs européens, qu’ils soient situés sur les territoires français, néerlandais ou ailleurs,  d’accéder sans aucun frein aux capacités de calcul sans précédent de plus de 1 Exaflop/s du supercalculateur.

Pour en savoir plus :

EuroHPC, l’entreprise commune européenne pour le calcul à haute performance de classe mondiale en Europe, a soutenu le projet porté par le consortium franco-néerlandais Jules Verne représentée en France par GENCI à travers le TGCC du CEA, Grand Equipement National de Calcul Intensif qui hébergera et exploitera fin 2025 le deuxième supercalculateur exascale européen et les Pays-Bas, représentés par SURF, le centre national de calcul intensif néerlandais.

Ce supercalculateur fournira aux chercheurs européens, français et néerlandais une capacité de calcul sans précédent de plus de 1 Exaflop/s – un milliard de milliards (“1” suivi de 18 zéros) d’opérations par seconde, équivalent à plus de 5 millions d’ordinateurs, pour répondre aux enjeux sociétaux et globaux majeurs correspondant aux stratégies nationales des Pays-Bas et de la France, notamment dans le cadre de France 2030 visant à accélérer la transformation des secteurs clés de notre économie par l’innovation (climat, énergie, médecine, cybersécurité,IA,…).

« Jules Verne » sera le deuxième supercalculateur exascale européen, après JUPITER situé en Allemagne. Il rejoindra les supercalculateurs pré-exascale existants de l’EuroHPC JU : Discoverer en Bulgarie, Karolina en Tchéquie, MareNostrum5 en Espagne, LEONARDO en Italie, MeluXina au Luxembourg, Deucalion au Portugal, Vega en Slovénie et LUMI en Finlande, et d’autres à venir. LUMI et Leonardo font partie des 5 supercalculateurs les plus rapides au monde, les autres étant situés au Japon et aux États-Unis.

X